english version

Quoi de neuf ?

Fiches du film

Dialogues cultes

Galerie de photos

Produits

Opinions

Liens


plan du site


Cabine "Hotel" - Intérieur jour

Travis est à nouveau assis devant un miroir dans une cabine identique à la première, à l'exception de la couleur du téléphone. Il ferme les yeux, se met la main devant le visage. Il doit attendre un long moment jusqu'à ce que la lumière s'allume dans la pièce derrière le miroir et que quelqu'un entre. Encore une fois, le miroir devient une vitre. Mais Travis ne lève pas les yeux. Il attend avec angoisse la voix qui va se faire entendre.

JANE (off)
Salut! Tu es là?

La voix de Jane! Travis ne lève pas les yeux, ne dit rien. Immobile, il écoute la voix déformée par le haut-parleur. Longue pause.

JANE (off)
Bon, je vois ta lampe allumée, alors je suppose que lu dois être là. (Pause)
Ça ne fait rien si tu ne veux pas parler, tu sais. Moi aussi, il y a des moments où je ne veux pas parler. J'aime bien rester simplement sans rien dire. (Pause)
Ça ne te dérange pas si je m'assois?

Enfin Travis lève lentement les yeux. Dans la petite pièce qu'il regarde à travers le miroir sans tain, Jane, dans une courte robe en mohair, se tient encore à la porte. Elle attend une réponse. Cette pièce aussi est décorée avec des accessoires bon marché ; elle représente une chambre d'hôtel américaine typique. Jane se penche sur la chaise qui se trouve au milieu de la cabine.

JANE
Ça ne te dérange pas si je m'assois?

TRAVIS
Non.

Jane s'assied, soulagée.

JANE
Merci. J'ai les jambes un peu fatiguées à force de rester tout le temps debout. C'est la première fois que tu viens?

TRAVIS
Oui.

JANE (rit)
Oh, alors, tout ce truc doit te paraître un peu bizarre, non? Tu sais que je ne peux pas te voir, même si toi, tu peux me voir? Oui, il faut un peu de temps pour s'habituer. Dis, est-ce que je, est-ce que je regarde ton visage, là?

Travis ne lui répond pas. La bonne humeur de Jane est contagieuse, et il sourit, les yeux pleins de larmes. Jane rit:

JANE
Oh, mon dieu, ça ne fait rien. (Pause)
Si tu as envie de parler de quelque chose, j'écouterai simplement, d'accord? Je sais très bien écouter.

A nouveau une longue pause. Jane ne sait plus bien comment s'y prendre avec ce client muet.

JANE
Est-ce que je peux faire... je ne sais pas, est-ce que je peux faire quelque chose pour toi? (Pause)
Ça ne te dérange pas si j'enlève mon pull? (Pause)
J'enlève mon pull.

Elle commence à ôter son vêtement en mohair. Travis réagit avec une violence soudaine.

TRAVIS
Non, non, non! Ne l'enlevez pas! S'il vous plaît, gardez-le!

Jane s'arrête, étonnée. Ce n'est pas souvent qu'un client n'apprécie pas ça. Elle remet son vêtement en place.

JANE
Excuse-moi. C'est simplement que je ne sais pas bien ce que tu veux.

TRAVIS
Je ne veux rien.

JANE
Mais pourquoi tu es venu alors?

TRAVIS
Je veux vous parler.

Jane attend la suite. Mais c'est de nouveau le silence. Elle se tourne vers le petit haut-parleur d'où lui parvient la voix de Travis.

JANE
Il y a quelque chose que tu veux me dire?

TRAVIS
Non.

JANE
Tu peux me dire! Je peux garder un secret.

TRAVIS
C'est tout ce que vous faites... vous parlez?

JANE
Eh bien... oui, la plupart du temps. Et on écoute.

TRAVIS
Qu'est-ce que vous faites d'autre?

Jane est un peu étonnée par son insistance. Puis un rire lui échappe.

TRAVIS
Pourquoi vous riez?

Jane se reprend.

JANE
Excuse-moi, excuse-moi.

TRAVIS
Alors, qu'est-ce que vous faites d'autre?

JANE
Rien, en réalité. Il y a que... nous n'avons pas le droit de voir les clients à l'extérieur.

TRAVIS
Où vous les voyez, alors? Vous vous faites raccompagner chez vous?

JANE
Non, monsieur, certainement pas. Nous n'avons pas le droit d'entretenir de relations à l'extérieur avec nos clients.

Pour la première fois, la caméra montre ce que Jane voit devant elle: sa propre image reflétée, derrière laquelle on distingue à peine la lampe de table du côté de Travis. Elle ne peut pas du tout voir Travis. Travis s'énerve peu à peu en parlant.

TRAVIS
Oui, mais en réalité vous pouvez les voir si vous le voulez, ce n'est pas vrai? Je veux dire, vous pouvez vous faire raccompagner chez vous si vous voulez. Dans toutes ces boîtes on dit ça, je veux dire, combien vous vous faites en extra? Combien? Combien vous vous faites en à-côtés?

Jane est secouée par cette explosion soudaine. Elle essaie de rester calme.

JANE
Excusez-moi, monsieur, je crois que vous vouliez peut-être parler à une autre fille. Je vais voir si je vous en trouve une.

Elle se lève.

TRAVIS
Non, non! Non, non! S'il vous plaît! S'il vous plaît. Ne partez pas!

Jane s'arrête derrière sa chaise et se penche à nouveau vers le miroir.

JANE
Simplement je ne crois pas être celle à qui vous voulez parler.

TRAVIS
S'il vous plaît! S'il vous plaît ne partez pas. Excusez-moi.

La gravité de la supplication de Travis la fait hésiter. Enfin elle se rassied.

JANE
D'accord.

TRAVIS
Excusez-moi. Excusez-moi.

Jane s'est ressaisie. Elle sourit à son client inconnu.

JANE
Ça va.

En larmes, Travis pose l'écouteur à côté du téléphone et sort de la cabine sans un mot. Jane continue de parler dans le vide.

JANE
Vous savez, je sais ce que ça peut être dur à certains moments de parler à un étranger. Détendez-vous. Détendez-vous et dites-moi ce qui vous soucie. J'écouterai... je vous écouterai. Ça ne me dérange pas d'écouter. Je le fais tout le temps.

Peu à peu elle sent qu'il n'y a plus personne à l'autre bout de la ligne. Pensive et troublée, elle regarde le haut-parleur mort à côté d'elle.


Sources
. "Paris, Texas" - Script, photos et crédits - ROAD MOVIES/GRENO - 1984
Contenu original et design du site © 2000-2004 Forban.
Paris, Texas © 1984 Road Movies GmbH, Berlin - Argos Films, Paris.
Ce fan site n'a aucun caractère officiel ou commercial mais seulement informatif.
Index | Contact
haut